En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres.

La Maison à vapeur

La composition du roman

Le manuscrit autographe, écrit par Jules Verne en 1879 et composé de deux parties, constitue le matériau littéraire qui précède l’impression du roman publié en feuilleton dans Le Magasin d’éducation et de récréation du 1er décembre 1879 au 15 décembre 1880 et en librairie aux éditions Hetzel dés le 15 novembre 1880.

MaisonVapeur_1.jpg

MaisonVapeur_2.jpg
La première page porte le sous-titre : Voyage dans l’Inde du Nord corrigé en Voyage à travers le nord de l’Inde

Le texte est écrit sur la partie gauche de chaque page, avec une large marge à droite, permettant d’y apporter les éventuelles corrections. 
 

Il a été numérisé et peut être consulté ici Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre.
 


 

L'histoire et les thèmes abordés

Le roman relate une traversée de l'Inde à bord d'un éléphant d'acier, quelques années après la révolte des Cipayes contre l'impérialisme britannique Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre.
MaisonVapeur_3.jpgLa réapparition soudaine de Nana Sahib, chef indien de l’insurrection, ravive la douleur du colonel Munro dont l’épouse a été victime des massacres commis à Cawnpore. Un ami de Munro, l’ingénieur Banks, lui propose d’effectuer un voyage d’agrément à travers l’Inde du nord à bord d’une machine extraordinaire qu’il a conçue pour un rajah et qu’il rachète à ses héritiers. Il s’agit d’une locomotive à vapeur dissimulée dans un gigantesque éléphant d’acier tractant deux wagons en forme de pagodes, roulant sans avoir besoin de voie ferrée et capable de traverser les étendues terrestres comme les zones aquatiques.

Exact contemporain des grandes découvertes de la seconde moitié du 19e siècle, Jules Verne affirme lors d’un entretien avec l’écrivaine Marie Belloc en 1895 : "Je m’abonne à plus de vingt journaux et je lis assidûment chaque revue scientifique".  Dans La Maison à vapeur, l'utilisation de la vapeur comme source d’énergie conduit les scientifiques à élaborer une nouvelle discipline : la thermodynamique, qui permet d’aller plus vite et plus loin en mer et sur les continents. Pour beaucoup ces progrès restent encore un mystère. Jules Verne, lui, porte cette modernité plus loin encore : il libère sa machine des rails en lui donnant la possibilité de circuler sans contraintes. 

À bord de cette confortable "maison à vapeur" - l'une des plus extraordinaires machines imaginées par Jules Verne Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre et l'une des sources d'inspiration des Machines de l'ïle de Nantes - Munro et Banks, accompagnés de leur ami français Maucler et du capitaine Hod, chasseur de tigres,  accomplissent un voyage tumultueux de plus de trois mille kilomètres, de Calcutta jusqu’aux pentes de l’Himalaya, puis en direction Bombay, à l’autre extrémité de la péninsule.

Féerie mécanique et splendeur des paysages traversés, mais aussi colonialisme, impérialisme,  vengeance…  autant de thèmes abordés dans ce roman à lire ici Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre.

Les illustrations

Par la volonté de l'éditeur Hetzel tous les romans de Jules Verne sont illustrés.MaisonVapeur_4.jpg

Les 101 illustrations de La Maison à vapeur sont l’œuvre de Léon Benett (né Hippolyte Léon Benet – 1839-1916) peintre et illustrateur français. Il collabore ainsi à vingt-cinq romans des Voyages extraordinaires de Jules Verne. Artiste renommé, il illustre aussi d’autres ouvrages d’auteurs connus tels que Victor Hugo, Léon Tolstoï, André Laurie ou Camille Flammarion. 
(voir : Léon Benett, illustrateur : lettres et dessins inédits. François Benet, Marie-Annick Benet et Pascale Benet, Edition Lardy : À la frontière, 2011, 320 p). 

Bien que le frontispice ne mentionne que le nom de Méaulle pour la gravure, ce sont en réalité pas moins de seize graveurs qui sont intervenus pour transposer les dessins de Benett parmi lesquels les artistes les plus connus : Hildibrand, Pannemaker, Bellanger.

Un magnifique dessin original d'une de ses illustrations (encre de chine et lavis sur papier - H.41,3 x L.29 cm), signé de l’auteur et portant le cachet Fabrication des éditions Hetzel, a été acquis en 2017 par le Musée Jules Verne.

 

Musee_Jules_Verne_Maison_a_Vapeur_vignette.jpg

 

 

 

Créer sa propre illustration
de La Maison à vapeur.