En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les femmes dans l’œuvre de Jules Verne

Héroïnes de la modernité

MJVA307_Chap20_P113.jpg

 

Jules Verne, qui prétendait en 1890 n’être "pas doué pour les personnages féminins", a pourtant imaginé une galerie de portraits étonnants et diversifiés.

Jeunes filles romantiques et amoureuses, patriotes héroïques, aventurières entreprenantes, épouses dominatrices, mères dévouées, espionnes rusées et impitoyables, femmes-fantômes fantasmatiques, ses héroïnes parviennent souvent à vivre hors de la société rigide, hiérarchisée et hypocrite décrite dans les romans du XIXe siècle.

Audacieuses et décidées, manifestant une étonnante soif d’apprendre, plusieurs dizaines de femmes intelligentes, intuitives et désintéressées bousculent ainsi la mentalité bourgeoise dominante. Elles partent à l’aventure et ont un vrai rôle, un engagement physique, amoureux, social, éthique ou politique, opposant à la raison et au devoir la force des sentiments. Sans leurs personnalités riches et nuancées, les Voyages extraordinaires auraient manqué de cette dimension émotionnelle qui humanise l’aspect mécanique et l’esprit de conquête géographique et scientifique des voyages au masculin.

>>> Les femmes de sa vie