En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Du nouveau au musée

Dans le domaine de l’imaginaire, nombreuses sont les réalisations qui s’inscrivent dans la droite ligne des univers verniens. Le Musée Jules Verne présente ainsi, à partir du 25 septembre, l’hommage rendu par la Nantaise Gaëlle Compozia aux Voyages extraordinaires à travers une création graphique fourmillant de détails, Jusqu’aux bouts du monde. Un dispositif de lecture d’image interactive sur table tactile permet de découvrir la référence littéraire qui se cache derrière chaque dessin.

 

 Gaëlle Compozia - Jusqu’aux bouts du monde - Illustration des romans de Jules Verne, 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

Gaëlle Compozia
Jusqu’aux bouts du monde
Illustration des romans de Jules Verne, 2019

Parmi les mondes connus et inconnus à (re)découvrir, le Musée fait également la part belle à l’exploration spatiale dont Jules Verne fut un précurseur, à travers des jeux et jouets de la collection André Martin qui fera l’objet d’une présentation plus développée dans le cadre du festival Utopiales (Cité des congrès, 29 octobre-1er novembre).