En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres.

L'espace

« Tout ce qu’un homme est capable d’imaginer, d’autres hommes seront capables de le réaliser. »

Le talent de Jules à imaginer et anticiper, fait de lui le créateur d’un genre nouveau. Par les machines qu’il met en scène, les régions qu’il explore dans ses œuvres, celui-ci est souvent qualifié de père de la science-fiction.

En réalité, Jules Verne est avant tout un homme qui s’intéresse aux avancées techniques et scientifiques de son temps, et qui en pousse les limites. Douze de ses romans ont pour décor principal l’air et l’espace mais bien d’autres évoquent ces étendues par l’intermédiaire des personnages. L’univers et le cosmos, au-delà de l’attrait scientifique et technique, sont pour Jules vecteurs de rêverie et de réflexion. Le caractère encyclopédiste et vulgarisateur imposé par Hetzel, son éditeur, permet à Jules d’offrir aux lecteurs de riches descriptions.

Jules Verne s’engage aussi dans les débats scientifiques de son époque et défend la victoire du plus lourd que l’air dans la conquête de l’homme sur l’atmosphère.