En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres.

L'illusion d'optique du thaumatrope

 

Les romans De la Terre à la Lune (1865) et Autour de la Lune (1869) placent Jules Verne dans la tradition des auteurs qui ont décrit d'imaginaires voyages dans l'espace. Parmi eux, Arthur Victor Thierry de Ville d'Avray (1844-1907) réalise le premier grand album d'anticipation pour enfant : Voyage dans la Lune avant 1900 (1892). A partir des illustrations de cet album conservé au musée Jules Verne, réalisez un jouet optique à la mode au 19e siècle : le thaumatrope.

MJVA3779_021.png MJVA3779_012.png
Voyage dans la lune avant 1900, 1892
Arthur Victor Thierry de Ville d’Avray (1844-1907)
Jouvet et Cie éditeurs, Paris
Librairie Furne
MJV A3887
 
 

jouet_optique.gifAvant l'invention du cinématographe en 1895 par les frères Auguste et Louis Lumière, de nombreux scientifiques se sont intéressés à la question du mouvement et à la recherche en optique. Apparaissent ainsi plusieurs inventions et jouets optiques, dont le thaumatrope en 1825. Le thaumatrope exploite le phénomène de la persistance rétinienne : à partir de deux images visibles sur le recto et le verso d'un disque, nos yeux ne voient plus qu’une seule image lorsqu’on fait tourner très rapidement ce disque.

 

Le matériel

- les illustrations à imprimer (à télécharger ici (lancer le téléchargement du fichier))
- une feuille de papier épais pour l’impression
- une paire de ciseaux
- 30cm de ficelle

 

La fabrication

1- Découper soigneusement les deux images du thaumatrope de votre choix.
2- Coller les deux images l'une sur l'autre, en prenant garde de positionner celle au verso la tête en bas.
3- A l'aide d'une paire de ciseaux, réaliser deux trous sur les emplacement indiqués.
4- Couper deux fils d'environ 15 cm. Glisser les fils dans les trous et faire un noeud.

 

L'expérienceThauma2-1.png

En tenant un fil dans chaque main, faites-les tourner rapidement du bout des doigts, dans un sens puis dans l'autre. Ouvrez grand les yeux !
La première image laisse une trace au fond de la rétine, qui persiste pendant un très court laps de temps. Si une autre image est perçue par l'œil dans ce laps de temps, notre cerveau a l'illusion de voir les deux images en même temps.